La Voleuse de Secrets – Brenda Drake

“Au dessus de nos têtes, deux galeries protégées par une rambarde de bois accueillaient d’autres rayonnages. Corniches et frises finement sculptées ornaient des murs percés de grandes fenêtres, qui, avec les hauts plafonds, donnaient une belle sensation d’espace au visiteur. Partout, œuvres d’art et trésors anciens s’offraient à nos regards. C’était une bibliothèque de rêve pour tous les passionnés de livres. La bibliothèque de mes rêves.”

*       *       *

library-jumpers-tome-1-la-voleuse-de-secrets-777484-264-432


Titre
: La Voleuse de Secrets – Library Jumpers T1
Auteur : Brenda Drake
Editeur : Lumen
Date de publication : 2016

Note : 4/5

– Résumé – 

Gia est une jeune fille plutôt discrète, passionnée par les livres. Son destin bascule le jour où sa meilleure amie Afton l’emmène voir l’intérieur de l’Athenaeum, la prestigieuse bibliothèque de Boston. Là-bas, la jeune fille s’émerveille devant les rayonnages et l’atmosphère. Au détour d’une étagère, elle tombe nez à nez avec un mystérieux inconnu qui, quelques instants plus tard, disparaît dans les pages d’un livre.
Intriguée, Gia récupère l’ouvrage sur les bibliothèques du monde et lit la formule griffonnée sur un morceau de papier qui en tombe : « Aprire la porta ». En prononçant ces mots, elle se retrouve transportée dans une autre bibliothèque à des kilomètres de Boston, et découvre un tout autre univers fait de Sentinelles, magiciens, changelins et autres créatures.
Elle apprend qu’elle vient en réalité de ce monde et qu’elle est au centre d’une prophétie qui prédit la fin de tout. Plongée malgré elle dans les combats et les complots, elle doit déjouer le plan machiavélique de Conemar, un magicien français voulant libérer des forces obscures. De nombreux secrets sont révélés, des masques tombent…

– Mon avis – 

J’ai entendu beaucoup de bien de ce roman et le thème a tout pour séduire les bibliophiles : voyages à travers les bibliothèques du monde, une dose de complots, de magie et de créatures fantastiques… Mais finalement les bibliothèques ne prennent pas tant de place que ça, et se révèlent être un moyen de transport comme un autre.
Gia, l’héroïne, est déterminée et têtue, elle s’adapte plutôt bien à toutes ces révélations sur ses origines et son destin hors du commun. Dotée d’un grand coeur, elle fait tout pour aider ceux qui l’entoure. Le seul point légèrement agaçant : ses hésitations et sa naïveté sentimentales !
L’histoire en elle-même est assez entraînante, avec de nombreux rebondissements. Il n’y a pas un seul chapitre sans qu’il ne se passe quelque chose : une bataille, un secret révélé, un flashback… Il faut suivre pour ne pas perdre le fil, tout comme il faut être attentif au vocabulaire très (trop ?) fourni ! Cette lecture a été agréable, j’ai passé un bon moment mais le roman n’était pas transcendant.

Publicités

Une braise sous la cendre – Sabaa Tahir

« Le champ de bataille est mon temple.
La pointe de la lame est mon prêtre.
La danse de la mort est ma prière.
Le coup fatal est ma délivrance.

*       *      *

une-braise-sous-la-cendre-640961
Titre
: Une braise sous la cendre
Auteur : Sabaa Tahir
Editeur : PKJ
Année de publication : 2015

Note : 5/5

– Résumé – 

Le monde est divisé en deux castes principales : les Martiaux, des combattants rompus à l’art militaire ayant une tendance à la violence ; et les Erudits, peuple qui prône le savoir. Les Martiaux ont conquis le territoire des Erudits et réduit ceux-ci en esclavage, mettant ainsi en place l’Empire. Les Erudits encore libres vivent dans la peur des raids réguliers organisés par les Martiaux.
Laia, jeune fille de 17 ans, vit avec son frère Darin chez ses grands parents, depuis la mort de leurs parents une dizaine d’années plus tôt. Lors d’un raid, ses grands parents sont tués et son frère emprisonné pour avoir eu un lien avec la Résistance.
Seule et désespérée, elle décide de rejoindre la Résistance pour obtenir de l’aide et libérer son frère. Elle passe alors un marché : elle ira espionner la très redoutée et très cruelle Commandante de Blackcliff, une forteresse où sont formés les soldats d’élite Martiaux, les Masks.
Dans cette forteresse, son chemin croise celui d’Elias, fils de la Commandante, sur le point de conclure sa formation. Lui qui ne rêve que de liberté voit ses projets de désertion contrecarrés par l’annonce des Epreuves. Le vainqueur de ces Epreuves deviendra le nouvel empereur et marquera le début d’une nouvelle dynastie.
Les deux héros sont totalement différents mais leurs destins sont inextricablement liés. Ils rêvent tous les deux de liberté dans ce système qui les étouffe.

– Mon avis – 

C’est un roman très dense, avec un univers complexe et complet. J’ai tout de suite accroché à cette atmosphère lourde, pleine de tension et de violence.
L’histoire est racontée sans fards et je me suis laissée entraîner dans ce monde rude et cruel où les personnages intériorisent le moindre sentiment, plutôt mourir que de montrer la moindre faiblesse, la moindre pitié. Même entre Elias et Hélène, qui se connaissent depuis tout petit, planent les non-dits et les secrets.
L’alternance des points de vue entre Laia et Elias est parfaite. On les découvre en tant que personnage, chacun ayant le poids d’un héritage familial pesant sur ses épaules. On les suit à travers leurs propres pensées, et quand leur chemin se croisent, à travers le regard de l’un sur l’autre. On discerne alors une autre dimension dans leur personnage, une plus grande profondeur.
Dès la première ligne, j’ai été transportée dans l’Empire, j’ai retenu mon souffle en même temps que Laia et Elias… C’est un  gros coup de coeur !

Six of Crows – Leigh Bardugo

« Un proverbe suli disait : le cœur est une flèche, il a besoin d’une cible pour se planter. »

*       *        *

images


Titre
: Six of Crows
Auteur : Leigh Bardugo
Editeur : Milan
Année de publication : 2016

Note : 5/5

– Résumé –

L’intrigue se situe à Ketterdam, où règne la loi du plus fort, orchestrée par les différents gangs qui se partagent la ville.
Kaz, jeune homme de 17 ans, est à la tête du plus récent des gangs, les Dregs. En l’espace de quelques années, il s’est taillé une solide réputation et est redouté pour son efficacité et son manque d’empathie.Il n’hésite pas à se servir des autres pour parvenir à ses fins.
Aussi, quand on lui propose d’aller enlever un homme dans une prison dite impénétrable, et ce pour une récompense de 30 millions de kruges, Kaz accepte immédiatement. Il réunit autour de lui une équipe de cinq merecenaires qui ont tous déjà fait leurs preuves de multiples fois : Inej le Spectre ; Nina la Grisha fondeuse ; Matthias le Fjerdan ; Jesper le tireur d’élite ;Wylan fils d’un marchand qui sert de garantie.
A eux six, ils vont partir à l’assaut du Palais des Glaces, conscients qu’ils n’en ressortirons peut être pas vivants.

 – Mon avis –

Voilà un roman complètement décapant ! L’univers est sombre, les personnages sont durs et sans pitié, torturés par leur passé et leurs actions mais chacun gardant une infime part de vulnérabilité… C’est magistral !
La première partie du roman était un peu longue, mettant en place le contexte et présentant rapidement les différents personnages. Mais plus j’avançais dans ma lecture et plus c’était difficile de lâcher ce roman. 
Au fur et à mesure, on en apprend un peu plus sur les mercenaires et leurs histoires personnelles, sur pourquoi ils en sont arrivés à devenir des hors la loi.Aucun n’a été épargné par la cruauté de la vie. Mon coeur a battu la chamade au gré des rebondissements dans leur quête qui relève de l’impossible… C’est tout simplement un coup de coeur !