Three Dark Crowns – Kendare Blake

« Three Black Witches are born in a glen,
sweet little triplets
will never be friends.

Three Black Witches, all fair to be seen
two to devour
and one to be queen. »

***

IMG_3513
Titre
: Three Dark Crowns
Auteur : Kendare Blake
Editeur : HarperTeen
Date de publication : 2016

Note : 5/5

1
When kingdom come, there will be one.
In every generation on the island of Fennbirn, a set of triplets is born—three queens, all equal heirs to the crown and each possessor of a coveted magic. Mirabella is a fierce elemental, able to spark hungry flames or vicious storms at the snap of her fingers. Katharine is a poisoner, one who can ingest the deadliest poisons without so much as a stomachache. Arsinoe, a naturalist, is said to have the ability to bloom the reddest rose and control the fiercest of lions.
But becoming the Queen Crowned isn’t solely a matter of royal birth. Each sister has to fight for it. And it’s not just a game of win or lose…it’s life or death. The night the sisters turn sixteen, the battle begins.
The last queen standing gets the crown.

A chaque génération sur l’île de Fennbirn, des triplées naissent : trois reines, toutes héritières de la couronne et dotées de pouvoirs. Mirabella est une élémentaliste féroce, capable d’allumer un brasier vorace ou une tempête brutale d’un claquement de doigts.
Katharine est une empoisonneuse, une de celles qui peuvent ingérer le poison le plus mortel sans avoir le moindre mal d’estomac.
Arsinoe, une naturaliste, est dite posséder la capacité de faire fleurir la plus rouge des roses et de contrôler le plus féroce des lions.
Mais devenir Reine n’est pas simplement d’être née royale héritière. Chaque soeur doit se battre pour ça. Et ce n’est pas juste un jeu dans lequel on gagne ou on perd… c’est la vie ou la mort. La nuit de leurs seize ans, la bataille commence pour les soeurs.
La dernière reine debout obtient la couronne.

2

 

Three Dark Crowns est un roman qui me faisait de l’oeil depuis un bout de temps, entre sa couverture (que je trouve magnifique) et le résumé alléchant (trois soeurs qui doivent s’entretuer pour accéder au pouvoir).  J’ai été totalement conquise par ma lecture !

Le monde dans lequel évoluent les trois soeurs est assez complexe. La population est divisée en trois camps : les empoisonneurs, qui maîtrisent comme l’indique leur nom l’art du poison ; les élémentalistes, à qui les éléments tels que l’eau, la terre, le feu, le tonnerre, etc. obéissent au doigt et à l’oeil ; et enfin les naturalistes, qui contrôle la nature et qui sont liés à un familier, un animal qui se présente comme une extension d’eux-mêmes. Chacune des soeur appartient à l’un de ces camps, qui les soutiennent et les entraînent en vue de faire de l’une d’elle la prochaine reine.

Les trois soeurs sont totalement différentes dans leur caractère. J’ai beaucoup apprécié le fait que l’autrice consacre tour à tour un chapitre à chacune d’entre elles. Cela permet de bien les cerner dans leur environnement, de comprendre leurs motivations et d’apprendre à connaître leur personnalité. Petit à petit, malgré moi, je me suis attachée à elles et j’ai très vite commencé à redouter l’instant de la confrontation. C’est très malin de la part de Kendare Blake de prendre son temps pour nous présenter les personnages sous toutes leurs coutures, pour mieux nous briser le coeur par la suite !

Triplées, les soeurs ont été séparées à l’âge de 6 ans, et envoyées dans le camp qui correspond à leur pouvoir.
Mirabella, la plus puissante puisqu’elle maîtrise déjà son don à 16 ans, est élémentaliste. Elle est déclarée la plus probable pour être reine. Des trois soeurs, c’est elle qui se montre être la plus mature. Elle questionne le système mis en place et rechigne à l’idée de devoir tuer ses soeurs.
Arsinoe est naturaliste, mais n’a ni familier, ni commencé à manifester son don. Elle ne semble pas faire cas de cette “faiblesse”, ni se sentir trop concernée par son destin. Elle est de nature joyeuse et enjouée, toujours accompagnée de sa meilleure amie Jules, la plus puissante des naturalistes depuis des générations.
Katharine, quant à elle, a été élevée à la dure par les empoisonneurs. Son entraînement est rude et sans pitié, pour compenser le fait que son don non plus ne s’est pas manifesté. Elle est assez timide et renfermée.

Côté écriture, le style est assez froid mais efficace. L’autrice instaure une atmosphère sombre, qui colle bien au titre du roman. Elle explore parfaitement les tensions qui règnent, et les enjeux politiques à la clé de cet affrontement. Pour celles et ceux qui attendaient un bain de sang, il va falloir attendre le second tome. Dans Three Dark Crowns, tous les éléments se mettent en place progressivement, la pression monte, jusqu’à une fin explosive, qui promet une suite incroyable.

J’ai adoré ma lecture, et il me tarde de pouvoir mettre la main sur le tome 2 !

2 réflexions sur « Three Dark Crowns – Kendare Blake »

    1. Je suis ravie que ma chronique t’ait plus, et encore plus contente si tu as envie de lire ce roman ! J’ai hâte de lire ton avis dessus 😉

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s