« Journée de la femme » ou comment on nous prend pour des demeurées

A tort raccourcie à une simple « Journée de la femme », j’avais envie d’écrire mon ressenti sur le 8 mars.
Depuis quelques jours, je suis envahie de sms/mails de promotion, envoyés par des marques de vêtements, cosmétiques et autres à l’occasion de cette journée.
Plutôt que de pousser des cris de joie en sautant partout parce que « c’est votre journée Candice, vous êtes une femme donc on vous offre -20% dès 40/50/60/556658378378 euros d’achat », ou parce que « pour la journée de la femme, un vernis offert pour tout achat », j’ai juste envie de hurler. NON. 

 

NON, le 8 mars n’est pas la « Journée de la femme ».
NON, je ne trouve pas ça super qu’on nous prenne encore pour des demeurées qui sautent sur la moindre occasion pour faire du shopping (ben oui, c’est bien connu, les femmes adorent s’acheter des fringues/cosmétiques/chaussures/bonnet pour le bain anti-frisottis).
NON, je suis écœurée de tout ce matraquage médiatique et marketing. Ecœurée par la manière dont les marques se jettent sur cette journée et l’utilisent comme prétexte pour nous inciter à consommer plus, mais surtout pour nous enfermer dans des comportements stéréotypés.
NON, je ne trouve pas normal que notre société de consommation ait réussi à transformer un rappel essentiel de la lutte féministe en quelque chose qui dégouline de sexisme !
Personnellement, je ne trouve pas qu’avoir des réductions ou des opérations spéciales en ce jour aide en quoi que ce soit la lutte pour les droits des femmes. Au contraire, cela s’apparente à  une  vaste blague. 

Pourquoi réduire le 8 mars à la « Journée de la femme »  ? Déjà, il n’y a pas qu’UNE femme, il y a DES femmes. Des femmes de toutes les origines ethniques, sociales, de tous les appartenances religieuses, sexuelles, politiques… LA femme n’existe pas. Nous sommes DES femmes et nous méritons d’être représentées dans toute notre diversité. 

Bref, ce qu’on a tendance à oublier, c’est que cette journée n’est pas « la journée de la femme ». C’est la Journée internationale de lutte pour les droits de la femme.

Oui, l’intitulé est plus long, mais voilà à quoi est consacré le 8 mars : lutter pour les droits des femmes dans le monde entier.
Et ce n’est pas encore gagné ! Quand on pense qu’il a fallu attendre 2017 pour que les femmes aient le droit de conduire en Arabie Saoudite. Quand on pense que l’égalité des salaires n’est toujours pas acquise, que le harcèlement de rue ou le harcèlement sexuel sont toujours d’actualité…

Bref, je ne vais pas épiloguer dessus, vous avez compris mon ressenti sur la question ^^

Si vous souhaitez approfondir, je trouve que l’article de Marie Slavicek sur LeMonde.fr résume très bien la situation.

Pour continuer sur un ton plus léger et littéraire, voici une petite sélection de livre qui mettent en avant les femmes. Des femmes diversifiées et fortes, des femmes qui se battent, qui pensent, qui se rebellent.

YA : Moxie de Jennifer Mathieu – Nous les filles de nulle part d’Amy Reed – The Female of the Species de Mindy McGinnis – Throne of Glass de Sarah J. Maas.

Littérature générale : Les Morues de Titou Lecoq – Eleanor Oliphant va très bien de Gail Honeyman – Le Pouvoir de Naomi Alderman – No home de Yaa Gyasi

Essais : Le deuxième sexe de Simone de Beauvoir – Everyday Sexism de Laura Bates – Beauté fatale de Mona Chollet – King Kong Theory de Virginie Despentes

BD/Albums : Libres ! d’Ovidie et Diglee – Culottées  de Pénélope Bagieu

Enfin se conclut cet article mi-coup de gueule, mi-recommandation de lectures ! Le mot de la fin ? Ne cessons jamais de lutter pour nos droits.

Publicités

15 réflexions sur « « Journée de la femme » ou comment on nous prend pour des demeurées »

  1. En fait c’est un peu comme pour la St-Valentin: totalement marketing et dénué de sens!
    Mais cette journée c’est aussi un bon moyen de se rappeler qu’on a le droit de choisir, le droit de s’exprimer. Et la preuve: quasi tous les blogs que je suis ont publié un article (chacun à leur façon) sur cette journée 🙂
    Sur ces bonnes paroles, je m’en vais profiter de ma réduction de -20% sur les rouges à lèvres de chez Kiko (je rigole hein 😂)

    Aimé par 1 personne

  2. Tout à fait d’accord avec toi ! Je me suis fait exactement la même réflexion hier après avoir reçu je ne sais combien de pub pour des fringues ou des produits de beauté… La lutte continue !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s