We should all be feminists – Chimamanda Ngozi Adichie

« Some people ask: “Why the word feminist? Why not just say you are a believer in human rights, or something like that?” Because that would be dishonest. Feminism is, of course, part of human rights in general—but to choose to use the vague expression human rights is to deny the specific and particular problem of gender. It would be a way of pretending that it was not women who have, for centuries, been excluded. It would be a way of denying that the problem of gender targets women. »

***

img_0209
Titre
: We should all be feminists
Auteur : Chimamanda Ngozi Adichie
Editeur : Anchor Books
Date de publication : 2017
Prix : 6.99 euros
(64 pages)

Note: 5/5

Ce livre a été publié en français chez Folio, sous le titre « Nous sommes tous des féministes »

1

« Partout dans le monde, la question du genre est cruciale. Alors j’aimerais aujourd’hui que nous nous mettions à rêver à un monde différent et à le préparer. Un monde plus équitable. Un monde où les hommes et les femmes seront plus heureux et plus honnêtes envers eux-mêmes. Et voici le point de départ : nous devons élever nos filles autrement. Nous devons élever nos fils autrement. » Chimamanda Ngozi Adichie aborde le sujet controversé du féminisme avec lucidité, éloquence et humour.

2

C’est un tout petit livre, mais ô combien puissant. Chimamanda Ngozi Adichie nous donne à lire ici une version modifiée d’une conférence qu’elle a tenu en 2012. Six ans plus tard, son discours résonne avec toujours autant de justesse.

A travers la soixantaine de pages, elle balaie tout un panel d’idées reçues sur le féminisme et celles et ceux qui sont féministes, avec parfois une ironie tranchante. J’ai particulièrement ri lorsqu’elle dit  :

“I should never call myself a feminist, since feminists are women who are unhappy because they cannot find husbands.”

Elle explique progressivement que le féminisme est mal perçu parce que associé à des stéréotypes. Que les filles sont considérées comme inférieures dès leur plus jeune âge, et que cet état de fait perdure lorsqu’elles deviennent adultes. Adichie ponctue son argumentation avec des exemples concrets, issus de sa propre expérience ou celle de ses proches.

Le ton est piquant, humoristique parfois, mais surtout réaliste. Ce petit livre est une très bonne base sur le féminisme, à mettre dans toutes les mains.

9 réflexions sur « We should all be feminists – Chimamanda Ngozi Adichie »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s