All The Single Ladies : Unmarried Women and the Rise of an Independent Nation – Rebecca Traister

« Always choose yourself first. Women are very socialized to choose other people. If you put yourself first, it’s this incredible path you can forge for yourself.. »

***

b2dee833-ae59-44b2-a175-e3b3446d9e8d
Titre 
: All The Single Ladies : Unmarried Women and the Rise of an Independent Nation
Autrice : Rebecca Traister
Editeur : Simon & Schuster
Date de publication : 2016
Prix : 11.95 euros
(368 pages)

Note : 4/5

1In 2009, award-winning journalist Rebecca Traister started All the Single Ladies about the twenty-first century phenomenon of the American single woman. It was the year the proportion of American women who were married dropped below fifty percent; and the median age of first marriages, which had remained between twenty and twenty-two years old for nearly a century (1890–1980), had risen dramatically to twenty-seven.

But over the course of her vast research and more than a hundred interviews with academics and social scientists and prominent single women, Traister discovered a startling truth: the phenomenon of the single woman in America is not a new one. And historically, when women were given options beyond early heterosexual marriage, the results were massive social change—temperance, abolition, secondary education, and more. Today, only twenty percent of Americans are married by age twenty-nine, compared to nearly sixty percent in 1960.

2Avant toute chose, je tiens à vous dire qu’il m’a fallu un très long temps d’adaptation pour arrêter d’avoir la chanson éponyme de Beyoncé dans la tête à chaque fois que j’empoignais ce livre.

Dans cet essai, Rebecca Traister aborde la question du célibat aux Etats-Unis, et comment celui-ci a contribué à former la société telle qu’on la connaît auourd’hui pour les femmes.
Les 300 et quelques pages de cet essai sont truffées de chiffres, de références historiques, littéraires et scientifiques, de témoignages variés de femmes du présent et du passé, rendant le tout extrêmement riche et intéressant. J’ai appris quantité de choses en lisant ce livre, je me suis également indignée devant la bêtise humaine qui peut parfois atteindre des sommets, surtout chez les hommes politiques.

Rebecca Traister examine le célibat des femmes sous tous les angles, que ce soit en politique, dans les classes défavorisées, dans le passé et le présent, à la ville et à la campagne, en lien avec la maternité, etc. Elle passe tout au crible pour nous donner à lire une analyse complète et la plus exhaustive possible.

Dans le passé, le mariage et la maternité étaient perçus comme une fin en soi. Si on ne suivait pas ce chemin, on avait raté sa vie. Donc les femmes se mariaient et faisaient des enfants parce que c’était ce qui était attendu d’elles. Elles perdaient ainsi leur identité propre de femme pour devenir épouse et mère.
Avant, les femmes se mariaient très jeune et systématiquement. Mais à partir des années 50-60, on constate une baisse du taux de mariage et une augmentation de l’âge auquel les femmes se marient. Ces dernières ont pris conscience que le mariage n’était pas leur seule option, et qu’un multitude de possibilités pour s’épanouir en tant que personne. C’est ce phénomène que tend à expliquer Rebecca Traister, en même temps qu’elle démontre que le célibat est ce qui a permis de faire avancer le statut des femmes aujourd’hui.

J’ai beaucoup aimé cet essai parce que, contrairement à ce que la société veut encore nous faire croire, l’amour et le couple ne sont pas une fin en soi. On s’épanouit bien plus en étant célibataire et en apprenant à se connaître qu’en s’enfermant dans des relations parfois toxiques. Je ne dis pas non plus qu’être en couple, c’est mal. Je trouve qu’il est important de se situer dans le juste milieu. Et d’est exactement ce que fait l’autrice. Loin de diaboliser le mariage, elle reste objective (elle est elle-même mariée !).

 

 

14 réflexions sur « All The Single Ladies : Unmarried Women and the Rise of an Independent Nation – Rebecca Traister »

  1. J’ai la chanson de Beyoncé dans la tête maintenant, merci xD Et il me faut absolument ce livre, qui défend le droit des femmes à rester célibataire, à faire leurs propres expériences, et à tout simplement faire leur propre choix ♥ Je valide !

    Aimé par 1 personne

    1. Hahaha ça ne loupe jamais 😋 c’est un super livre qui met en avant le côté empouvoirant du célibat pour les femmes 💪🏻

      J'aime

  2. Ping: Bilan Juin |

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s