Le grand saut T3 – Florence Hinckel

« À Paris aussi on pouvait marcher, mais cela n’avait rien à voir. Là-bas, marcher c’était aller au bout d’une rue, ici c’était relier la terre et le ciel..« 

***

c465e36d-f133-458a-8981-4e118088329e
Titre 
: Le grand saut T3
Autrice : Florence Hinckel
Editeur : Nathan
Date de publication : 2018
Prix : 16.95 euros
(418 pages)

Note : 4/5

1Paris ! Iris, Marion, Rébecca et Sam ont réalisé leur rêve : vivre en colocation à Paris, pour leur première année d’études… mais un rêve imparfait car sans Alex, à cause de son handicap, et sans Paul, qui a disparu durant l’été.
Iris tente une percée dans le monde littéraire parisien, Rébecca dans celui de la comédie. Sam se fait des amis engagés en fac de droit, pour impressionner Charlotte, qu’il a peur de voir s’éloigner. En maths sup, Marion vit un bizutage éprouvant, mais trouve en Lena, sa voisine, un soutien inattendu.
A Marseille, Alex préfère écrire des chansons à sa fac de math. Quant à Paul, il s’est lancé dans un centre de recrutement très particulier…
Les six amis sont face à des choix déterminants, et face à eux-mêmes. Et leur amitié est mise à rude épreuve…
2C’est avec plaisir que j’ai retrouvé les 6 membres de la bande de copains, inséparables ou presque depuis le collège. Cette fois-ci, le lycée est derrière eux, ils entament leur vie d’étudiant.e.s à Paris, ce qui n’est pas une mince affaire. Il leur faut jongler entre leurs études, la découverte d’une nouvelle ville, l’apprentissage de la vie en colocation et leurs problèmes personnels.

Ce que j’aime dans cette trilogie, c’est que Florence Hinckel explore un panel assez large de caractères et d’avenir à travers ses personnages. Rebecca se lance dans le milieu du théâtre et du conservatoire ; Marion et Alex vont en maths sup ; Iris en lettres et Sam en fac de droit. A eux cinq, ils balaient un échantillon des études supérieures assez répandu et avec réalisme. En ce qui concerne Paul, le dernier de la bande, je ne dirai rien. Sa situation est gardée secrète tant pour les personnages que pour le lecteur jusqu’à la seconde partie.

Comme dans les deux tomes précédents, l’autrice explore des thématiques actuelles et proches de la réalité. Avec Marion, on découvre le bizutage et ses conséquences. Iris nous entraîne dans son angoisse d’écrire et l’incertitude de ses sentiments. Sam explore son engagement politique et apprend à gérer sa relation à distance. Rebecca découvre les conséquences de la discrimination positive dans le monde de l’audiovisuel. Et enfin, Alex tente de vivre avec son handicap encore tout récent.

Les personnages sont tellement proches de nous qu’on pourrait croire qu’ils existent dans la vraie vie. Même si on suit leurs six points de vue, le style fluide de l’autrice nous permet de le faire facilement. A aucun moment on ne se mélange les pinceaux.

J’ai refermé le livre avec un petit pincement au coeur, sachant que c’était le dernier tome. J’ai fini par m’attacher à cette bande de copains soudés. Encore merci aux éditions Nathan pour l’envoi de ce roman.

Une réflexion sur « Le grand saut T3 – Florence Hinckel »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s