Three daughters of Eve – Elif Shafak

« If there was one firm belief he had to come to hold about human beings, it was that they were mental chameleons, capable of adapting even to shame and disgrace. »

***

ab317727-2f79-499b-b251-fe97268f705d
Titre 
: Three daughters of Eve
Autrice : Elif Shafak
Editeur : Penguin
Date de publication : 2017
Prix : 12.87 euros
(365 pages)

Note : 5/5

Ce roman a été traduit en français sous le titre Trois filles d’Eve, disponible chez Fleuve.

1Mariée à un riche promoteur, Peri assiste à un grand dîner dans une somptueuse villa du Bosphore. Au cours du repas, chacun commente les événements dramatiques que traverse la Turquie pendant qu’elle repense à sa jeunesse, à l’affrontement entre son père laïc et sa mère très pieuse, puis étudiante à Oxford entre ses deux amies : Shirin, Iranienne émancipée, et Mona, musulmane pratiquante et féministe.
Elle se remémore aussi sa rencontre avec Azur, le flamboyant professeur de philosophie qui les a réunies. Cette soirée pas comme les autres fera ressortir les contradictions de la femme d’aujourd’hui et les impasses dans lesquelles se débat une société coincée entre tradition et modernité.
2

Le titre, Three Daughters of Eve (Trois filles d’Eve en français) laisse entendre qu’il s’agit de l’histoire de trois femmes : Peri, Mona et Shirin. Or, tout le roman est construit autour de Peri.
On la découvre sous deux aspects : dans le temps présent, adulte et mariée avec une fille, éteinte et prise dans sa vie quotidienne ; enfant, adolescente et étudiante dans le passé, intrépide et pleine de questions.
La narration est divisée en deux parties pour refléter cette binarité temporelle : une partie présent, dans laquelle on suit Peri sur l’espace d’une soirée ; la partie passé, où l’on découvre Peri enfant, puis adolescente et étudiante, jusqu’à un événement fatidique qui fait basculer le cours de son existence.

Je me suis beaucoup attachée au personnage de Peri. C’est une femme à la fois forte et fragile, pleine d’incertitudes et de questionnements, notamment concernant Dieu. Son père étant non pratiquant et sa mère une fanatique religieuse, difficile pour elle de trouver le juste milieu. Elle est partagée entre ce qu’elle a voulu être et ce qu’elle est devenue.

J’ai trouvé un peu dommage que les autres femmes de l’histoire ne soient pas plus développées que ça. Shirin est une étudiante exubérante et avide d’apprendre. Elle est la plus proche du professeur Azur. Mona, quant à elle, est un personnage plus complexe. C’est elle que j’aurais aimé à mieux connaître, justement pour ce qu’elle est : une musulmane voilée et féministe.

If I, with my headscarf, don’t challenge stereotypes, who’s going to do it for me ? I want to shake things up. People look at me as if I’m pâssive, obedient victim of male power. Well, I’m not. I have a mind of my own. My hijab has never got in, the way of my independance.

Le professeur Azur est le personnage avec qui j’ai eu le plus de mal. C’est un choix de l’autrice : elle nous le fait apparaître tour à tour comme un gourou, un homme cultivé, fascinant et rationnel. Ce n’est qu’à la toute fin qu’on peut enfin découvrir son vrai visage.
La religion représente le fil conducteur du roman. Chacun des personnages y est directement confronté, que ce soit dans sa pratique ou son domaine d’études.

Elif Shafak mêle analyse et critique de la société orientale ET occidentale à travers tous ses personnages. Elle le fait parfois avec sérieux, d’autres fois avec sarcasme.
Les thèmes abordés, en plus de celui omniprésent de la religion sont très justes et touchants. L’autrice parle de la condition des femmes en Turquie, comment elles sont données comme des morceaux de viandes en mariage ; de la torture en prison, de la corruption des hauts placés, de l’importance du féminisme..

En bref, Three Daughters of Eve est un roman puissant, à lire absolument !

Une réflexion sur « Three daughters of Eve – Elif Shafak »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s