Les Monologues du Vagin

Les Monologues du Vagin est une lecture que j’ai découverte grâce à Our Shared Shelf. Résolumment féministe, ce petit livre replace le mot « vagin » là où il doit être : dans le langage courant, et non plus un tabou !

Processed with VSCO with a5 preset


Les Monologues du Vagin
Eve Ensler
Denoël
2015
12.50 euros / 112 pages
Note : 4/5

 

2
J’ai décidé de faire parler des femmes, de les faire parler de leur vagin, de faire des interviews de vagins…, et c’est devenu ces Monologues… Au début, ces femmes étaient un peu timides, elles avaient du mal à parler. Mais une fois lancées, on ne pouvait plus les arrêter. Les femmes adorent parler de leur vagin.

1

Ce petit livre, d’une centaine de pages à peine, est une pièce de théâtre centrée sur… le vagin !
A travers différents textes de monologue, allant de la prose à la poésie, Eve Ensler parle des règles, du viol, de la maternité, du clitoris, de la mutilation génitale… Tout ce qui touche au vagin de toutes les femmes du monde.
Eve Ensler a rencontré des centaines de femmes, de toutes les appartenances ethniques, religieuses ou sociales. C’est à partir de leurs témoignages qu’elle a pu écrire ses Monologues du Vagin.

Avec sa pièce de théâtre, elle travaille à bannir le tabou autour du mot « vagin ». Eve Ensler, tout comme Gloria Steinem le dit dans la préface, martèle: arrêtons de désigner notre vulve, notre vagin par des mots détournés. Ce n’est pas un « piou-piou », « les trucs en bas », « le minou », « la foufoune »….. C’est un VAGIN. Une VULVE.

A partir du moment où on se réapproprie ce mot, on se réapproprie son corps.

Au-delà du message féministe véhiculé par ce livre, Les Monologues du Vagin est un condensé de textes très forts. Ils sont écrits avec à la fois brutalité et délicatesse.
J’ai particulièrement été touchée par le texte sur le viol. Il est à la fois beau et douloureux.
Outre les témoignages de femmes, Eve Ensler nous apporte des informations factuelles et statistiques concernant le vagin.

Le petit plus ? La théorie de Gloria Steinem selon laquelle la forme du coeur telle qu’on la connaît est une représentation simplifiée d’une vulve !

Je remercie les éditions Denoël pour l’envoi de ce livre.

 

3 réflexions sur « Les Monologues du Vagin »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s