the witch doesn’t burn in this one, le pouvoir de la sorcière

Encore une fois, Amanda Lovelace me met une claque poétique ! Quelle intensité dans ce recueil ! A travers la figure de la sorcière, elle explore la sororité, la vengeance et la puissance féminine.

Processed with VSCO with a5 preset


the witch doesn’t burn in this one
Amanda Lovelace
Andrew McMeel
2018
11 euros / 208 pages
Note : 5/5

 

2
The winner of the 2016 Goodreads Choice Award for Poetry, this collection of poems embark on an empowering and contemporaneus exploration of the figure of the witch, promoting resilience and control of your own narrative

1

Encore une fois, Amanda Lovelace me met une claque poétique ! Cette fois, c’est la figure de la sorcière qu’elle explore à travers ses poèmes. Encore une fois, la symbolique féministe est très forte dans son titre, avec l’idée que la sorcière, souvent crainte et brûlée pour ça par les hommes… ne brûle pas !

Le ton est féroce, à l’image de la sorcière telle qu’on peut l’imaginer. Amanda Lovelace parle de vengeance, de retour de flamme et de puissance féminine. Les hommes peuvent croire qu’ils contrôlent les femmes s’ils le souhaitent, mais en réalité elles sont si fortes et libres qu’ils ne pourront jamais.
Ils peuvent les stigmatiser, les brûler physiquement, mais leur héritage et ce qu’elles représentent reste gravé à tout jamais dans l’esprit des femmes.

61Aco1qJTnL

Amanda Lovelace mélange les situations passées comme présentes, ce qui nous prouve que la situation des femmes n’a pas tellement évolué depuis la chasse aux sorcières du XVIIe siècle…

Une sororité très forte se dégage des poèmes. J’aime la vision qu’a l’autrice des femmes : elles se soutiennent les unes les autres. C’est cette solidarité qui les rend plus fortes face à ce que les hommes leur ont fait, ou leur font encore subir.

Ce recueil est beaucoup plus sombre que le premier, mais son impact est d’autant plus fort. Lire ses poèmes m’a donné des frissons. Je me suis sentie puissante, comme les femmes décrites. C’est très empouvoirant !

 

Publicités

8 réflexions sur « the witch doesn’t burn in this one, le pouvoir de la sorcière »

  1. J’en ai pas mal entendu parlé de ce livre ; notamment lorsque j’ai fait mon article sur la BD Black Magick, puisque la BD traite aussi de ce sujet. Ravie de constater que je peux potentiellement mettre une option dessus quand ma pal aura un peu diminuée !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s