Carry On, quand magie et LGBT se rencontrent

J’ai entendu beaucoup de bien de Carry On, et j’avoue que j’étais curieuse de découvrir ce roman, initialement issu de la fanfiction de Cath, personnage principal de Fangirl. Les extraits m’avaient donné envie d’en lire un peu plus, et ce n’est que deux ans après que je me suis plongée dans Carry On ! Verdict ? Ce n’était pas mal, mais pas extraordinaire non plus.

Processed with VSCO with a5 preset


Carry On
Rainbow Rowell
PKJ
2018
18.90 euros / 592 pages
Note : 3/5

 

2
Simon Snow déteste cette rentrée. Sa petite amie rompt avec lui ; son professeur préféré l’évite ; et Baz, son insupportable colocataire et ennemi juré, a disparu. Qu’il se trouve à l’école de magie de Watford ne change pas grand-chose. Simon n’a rien, mais vraiment rien de l’Élu. Et pourtant, il faut avancer, car la vie continue…

1

J’ai entendu beaucoup de bien de Carry On, et j’avoue que j’étais curieuse de découvrir ce roman, initialement issu de la fanfiction de Cath, personnage principal de Fangirl. Les extraits m’avaient donné envie d’en lire un peu plus, et ce n’est que deux ans après que je me suis plongée dans Carry On ! Verdict ? Ce n’était pas mal, mais pas extraordinaire non plus.

Le roman fait plus de 600 pages, ce qui en fait un pavé assez conséquent. Et à vrai dire, sur ces 600 pages, il ne se passe finalement pas grand chose. L’action se concentre vers la fin. Ca m’a donné une impression décousue – je ne sais pas si c’était juste l’effet de la traduction ou du récit en lui-même.

L’histoire met du temps à démarrer et commence par la fin, c’est-à-dire qu’on découvre les personnages pendant leur dernière année à Watford, l’école de magie (qui n’est pas sans rappeler Poudlard !).
En faisant ce choix, l’autrice nous perd un peu. De nombreuses références sont faites concernant des événements passés, mais on n’en sait jamais plus. C’est assez frustrant, ça donne l’impression de commencer une saga par le dernier tome..

La narration est divisée entre plusieurs points de vue : celui des personnages principaux (Simon, Penny et Baz) ; et également celui de personnages secondaires (Agatha, le Mage, Lucy), moins souvent. Cette alternance entre les points de vue permet de mieux connaître les sentiments et perceptions de chacun. Le ton est léger, humoristique et agréable à lire.

Si j’ai beaucoup aimé Baz et Penny, je suis un peu plus mitigée concernant Simon. Il va et vient, brasse de l’air, se pose beaucoup de question, mais ne fait pas grand chose ; tandis que les deux autres prennent la situation en main et font le nécessaire pour éradiquer le Humdrum, le grand méchant de l’histoire.
J‘ai trouvé la romance LGBT assez mal amenée. Elle tombait un peu comme un cheveu sur la soupe. J’avais eu une meilleure impression en lisant les extraits dans Fangirl que dans Carry On

En bref, j’ai bien aimé Carry On, mais je l’ai trouvé mal construit et maladroit. Les personnages et l’histoire ont un grand potentiel, peu exploité par Rainbow Rowell. Je trouve ce roman en dessous de ce que j’ai pu lire d’elle précédemment.

6 réflexions sur « Carry On, quand magie et LGBT se rencontrent »

  1. Ah ! Je ne pensais pas que vous ne seriez pas satisfaite par ce livre. Mais je crois que moi j’aime exactement ce que vous, vous n’avez pas apprécié.

    J'aime

  2. Zut, j’avais justement envie de le lire après avoir adoré Fangirl. Je vais peut-être attendre encore un peu surtout qu’il n’est toujours pas disponible en poche…
    Merci pour la chronique 🙂

    J'aime

  3. Hello ! J’aime vraiment beaucoup les romans de Rainbow Rowell et en particulier Eleanor & Park et Fangirl mais tout comme toi, j’ai trouvé Carry On à un niveau un peu en dessous de ce qu’elle a pu offrir avec les deux romans précédemment cités. Néanmoins, c’était une belle lecture dans mon souvenir.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s