Spécial 8 mars : quelques idées de lecture qui célèbrent le girl power

Ah la journée du 8 mars… Elle revient tous les ans, accompagnée de ses offres spéciales « journée de la femme ». Parce que oui mesdames, il faut bien vous célébrer , c’est VOTRE journée !

A cette occasion, pléthore de publicités et d’offres sont faites spécialement pour nous. Des codes promo chez des marques de beauté ou de vêtement (bah oui, une femme ne pense qu’à se maquiller ou s’habiller à la dernière mode !), des réduction sur la lessive (bah oui, il faut bien laver nos nouveaux vêtements !) ou pour un aspirateur ou un set de casseroles (bah oui, vous croyez quoi ? Une femme adore faire le ménage ou la cuisine !)

thumbnail_IMG_2905

J’avais déjà poussé un coup de gueule l’année dernière sur la « journée de la femme » ou comment on nous prend pour des demeurées. Cette année, je ne m’épancherai pas plus, je ne ferais que me répéter !

Donc, je préfère directement vous proposer quelques lectures qui, pour moi, permettent de faire ressortir le vrai fondement de cette journée internationale de lutte pour les droits des femmes. Cette année, elle résonne d’autant plus fort qu’on voit le féminisme devenir de plus en plus mainstream.

Et puis de toute façon, 2019 c’est l’année de la meuf !

DES LIVRES POUR POSER LES BASES DU FEMINISME

We should all be feminists de Chimamanda Ngozi Adichie / Beyoncé est-elle féministe ? de Margaux Collet et Raphaëlle Remy-Leleu / Bad feminist de Roxane Gay  / La ligue des super féministes de Mirion Malle

DES LIVRES A METTRE ENTRE LES MAINS DES ADOS

Strong Girls Forever d’Holly Bourne / Queens of Geek de Jen Wilde / Le journal intime de Cléopâtre Wellington de Maureen Wingrove / Nous, les filles de nulle part d’Amy Reed / Trois filles en colère d’Isabelle Pandazopoulos

DES LIVRES POUR ENVOYER PAÎTRE LA SOCIÉTÉ PATRIARCALE   

King Kong théorie de Virginie Despentes / Beauté Fatale de Mona Chollet / the witch doesn’t burn in this one d’Amanda Lovelace

DES LIVRE POUR COMPRENDRE & CÉLÉBRER LE CORPS FÉMININ

 

Vagin Tonic de Lili Sohn / Les joies d’en bas de Nina Brochmann & Ellen Støkken Dahl / Girl Up de Laura Bates

DES LIVRES DE FICTION

Règles douloureuses de Kopano Maltwa / Les heures rouges de Leni Zumas / Americanah de Chimamanda Ngozi Adichie / Le pouvoir de Naomi Alderman / Confessions d’un gang de filles de Joyce Carol Oates

POUR ALLER PLUS LOIN

Girls will be girls d’Emer O’Toole / Les femmes et le pouvoir de Mary Beard / Sorcières : la puissance invaincue des femmes de Mona Chollet / All The Single Ladies : Unmarried Women and the Rise of an Independent Nation de Rebecca Traister / Why I’m No Longer Talking to White People About Race de Reni Eddo-Lodge

12 réflexions sur « Spécial 8 mars : quelques idées de lecture qui célèbrent le girl power »

  1. Je comprends ton coup de gueule sur cette journée. Il n’y a pas de « journée des hommes » et donc créer cette journée des femmes c’est un peu comme si tout le reste de l’année on s’en foutait d’elles. C’est surtout la société de consommation qui en donne un aspect négatif je pense avec comme tu dis les publicités et offres alors que ça devrait être la journée de la femme toute l’année! Dans mon université ça a été un peu la révolution, un groupe de féministes (mais pour le coup « radicalistes ») a tagué partout sur les murs des trucs comme « mort aux mecs » ce qui je pense n’est pas une bonne solution non plus… En espérant qu’un jour il n’y ait plus besoin de cette journée pour sensibiliser les gens (hommes)! En attendant, poursuivons notre engagement tout au long de l’année avec nos lectures et films féministes! 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Ah oui, c’est assez radical comme action !! C’est souvent ce qui dessert le mouvement féministe, parce qu’on l’attribue à tort à quelque chose de violent et anti-hommes, alors que ce n’est pas le cas…
      Mais oui, tu as raison ! De notre côté, on fait les choses à notre échelle en parlant de nos lectures et visionnages féministes 😉

      Aimé par 1 personne

  2. Merci pour toutes ces suggestions de lecture. J’en connaissais déjà beaucoup, mais…je n’en ai lu aucun, même si beaucoup me tentent ! Je rallonge ma wish-list pour mon anniversaire.

    Aimé par 1 personne

  3. Eh oui, tous les moyens sont bons pour pousser les gens à consommer… Et surtout les femmes, évidemment très dépensières, c’est bien connu. Ma boîte mail était pleine à craquer ce matin, de pubs d’enseignes dont je ne me souvenais même plus être cliente ahahah.
    Je prends note de certains bouquins que tu cites ! Même si ce ne sont pas mes lectures habituelles, il est intéressant de pouvoir sortir de sa zone de confort, d’autant plus quand il s’agit d’un sujet qui nous concerne et qui est important. 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Evidemment, elles sont dépensières dans certains domaines particuliers en plus. Je n’ai pas vu de promotion pour la tondeuse de mes rêves :p
      Ce sont des livres qui m’ont tous permis d’avancer dans mes réflexions féministes, et parfois c’est bénéfique de sortir de sa zone de confort 😉

      Aimé par 1 personne

  4. Je te comprends, j’en ai assez de « la journée de la femme ». La journée internationale des droits des femmes, bon sang !

    Bref, très bonne sélection, en plus j’en ai lu quelques-uns 😉

    Aimé par 1 personne

  5. Salut,
    merci pour toutes ses suggestions de lecture ! ça va me faire une sacrée PAL.
    En revanche autant les années d’avant je corrigeais les gens en disant que c’était la journée internationale des droits des femmes, autant cette année en creusant le truc j’ai découvert qu’il s’agit d’une journée mise en place par l’ONU et dont le nom officiel est bien « Journée internationale des Femmes ». L’explication reçue de ONU Femmes est qu’il s’agit évidemment de souligner le combat pour les droits des femmes et donc ce qu’il faut améliorer, mais aussi de parler des femmes scientifiques, politiques, sportives et artistes qui sont des modèles positifs aujourd’hui et qui ont réussi à s’imposer, ou un truc du genre (c’est ma reformulation, j’ai plus la phrase exacte). Je sais qu’en France l’appellation est « journée internationale du droit des femmes », mais si c’est juste la France qui donne ce nom, est ce encore une journée « internationale » au sens Onusien ? ou alors il y aura une « journée mondiale des femmes » (de l’ONU) et une « journée internationale du droit des femmes » de France qui tombent juste le même jour …. Si tu as un éclairage je suis preneuse 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Hello ! Merci pour ton commentaire, tu m’apprends quelque chose ! Je t’avoue que je n’ai pas cherché à creuser plus loin que l’appellation « journée internationale des droits des femmes » et ce que tu dis m’intrigue !! J’aurais tendance à penser qu’il s’agit de la même journée mais que la France l’a adaptée à sa sauce… Je vais me renseigner aussi de mon côté 😉

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s