Jamaica Inn : ambiance gothique en Cornouailles

Après avoir eu un coup de coeur pour Rebecca, j’ai eu envie de découvrir d’autres livres de Daphne du Maurier. J’ai passé un bon moment avec Jamaica Inn, mais je m’attendais à une histoire un peu plus prenante.

Processed with VSCO with a5 preset


Jamaica Inn
Daphne du Maurier
Virago
2003
11 euros / 320 pages
Note : 3/5

 

2

À la mort de sa mère, Mary Yellan doit quitter Helford pour aller vivre chez sa tante Patience, la femme du tenancier de l’Auberge de la Jamaïque, Joss Merlyn, grand contrebandier redouté de tous. D’étranges événements se produisent la nuit, et Mary, lentement, découvre qu’elle et sa tante courent un terrible danger.

1

Après avoir eu un coup de coeur pour Rebecca, j’ai eu envie de découvrir d’autres livres de Daphne du Maurier. J’ai passé un bon moment avec Jamaica Inn, mais je m’attendais à une histoire un peu plus prenante.

Le cadre de l’histoire m’a emportée : l’atmosphère est sombre et pesante, les personnages sont glauques et effrayants, le mystère plane sur les affaires louches de l’oncle par alliance…
J’ai été complètement engloutie par le brouillard de la côte où se situe l’auberge, par le plancher qui grince et les pièces humides, peu accueuillantes. De ce côté là, Daphne du Maurier m’a encore une fois conquise. Elle maîtrise parfaitement les ambiances de ses romans et les codes du roman gothique !

Le personnage principal, Mary, est une jeune femme courageuse et droite. Entraînée malgré elle dans les affaires de son oncle, elle reste pour protéger et sauver sa tante. Je l’ai admirée pour sa volonté de fer.
Elle laisse croire aux hommes qui tentent de la contrôler qu’elle ploie face à leur “supériorité”, alors qu’en réalité elle réfléchit bien plus vite qu’eux.
Certains de ses choix m’ont surprise, mais elle a la tête sur les épaules. Ce n’est pas une petite chose fragile comme a pu l’être l’héroïne de Rebecca.

Le rythme de l’histoire m’a paru assez lent, peut-être parce que j’ai mis du temps pour le lire, et j’avoue que j’ai trouvé certains passages un peu longs. Heureusement, quelques rebondissements viennent donner un souffle plus dynamique à l’histoire. Je ne m’attendais pas du tout au dénouement final !

En bref, j’ai passé un bon moment avec Jamaica Inn, mais je lui préfère largement Rebecca. Je suis tout de même curieuse de découvrir les autres romans de Daphne du Maurier, surtout My cousin Rachel !

2 réflexions sur « Jamaica Inn : ambiance gothique en Cornouailles »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s