Bilan du mois d’Octobre

Octobre a été pour moi l’occasion de plonger dans la culture de la sorcière ! Donc pas de surprise, beaucoup de choses lue ou vues dans cette thématique !

CE QUE J’AI LU


Une BD


614ilcCi7aL

Mamas : petit précis de déconstruction de l’instinct maternel de Lili Sohn : J’avais déjà adoré la précédente BD de l’autrice (Vagin Tonic) et cette fois encore elle m’a bluffée ! Tout est dans le titre, je vous en reparle très vite ! (chronique à venir)

De la fiction


In At The Deep End de Kate Davies : J’ai ADORE ce roman, écouté en audiobook. L’héroïne, Julia, m’a fait mourir de rire avec son ton un peu pince sans rire, sa découverte du lesbianisme et ses péripéties sexuelles. (chronique à venir) ❤

Wilder Girls de Rory Power : un roman angoissant et horrifique en huis-clos, dont le suspense nous tient en haleine jusqu’au bout. (chronique)

The Burning – Laura Bates : premier roman de l’autrice, qui mêle féminisme et sorcellerie, j’ai adoré ! (chronique) ❤

Des essais


Ma vie sur la route de Gloria Steinem : icône féministe des Etats-Unis, l’autrice nous raconte son parcours avec humilité et finesse. Un incontournable ! (chronique à venir)

La révolution féministe d’Aurore Koechlin : l’autrice explore les quatre vagues du féminisme et donne une analyse très sociologique des ces dernières. Pour elle, le féminisme a besoin d’une révolution ou ne sera pas. (chronique)

Libérées ! Le combat des femmes se gagne devant le panier de linge sale de Titiou Lecoq : qu’est-ce que j’aime cette autrice et journaliste ! Dans cet essai très court, elle nous donne des pistes de réflexion sur la répartition des tâches domestiques, la charge mentale et l’occupation de l’espace privé et public par les femmes. C’est édifiant ! (chronique à venir) ❤

Witch de Lisa Lister : grosse déception pour ce livre, que j’ai eu du mal à finir. L’autrice s’écoute parler et se prend un peu pour le nombril du monde. La sorcière n’est pas qu’une figure féminine ! (chronique)

Becoming Dangerous : Witchy Femmes, Queer Conjurers and Magical Rebels de Katie West & Collectif : ce recueil d’essais regroupe les témoignages et analyses de différentes personnes binaires ou non-binaires, trans ou cisgenres, hétéros, homos ou pans, jeunes ou vieilles, racisées ou non, en situation de handicap ou non… Chacun-e des auteur-rice relie son identité et son rapport à la figure de la sorcière. (chronique)

Les sorcières de la littérature de Taisia Kitaiskaia & Katy Horan : mon plus gros coup de coeur du mois ! Cette anthologie réunit le portrait de 30 écrivaines, connues ou restées dans l’ombre, sous le prisme de la sorcière. C’est magnifique à lire et à contempler ! (chronique) ❤

Une autobiographie


71WpNMghiXL

Une éducation de Tara Westover : l’autrice a grandi dans une communauté mormone, elle a été élevée par des parents survivalistes aux côtés de ses nombreux frères et soeurs. Elle n’est jamais allée à l’école, jusqu’au jour où elle a envie de sortir de cet univers restreint dans lequel elle vit. Ce livre est incroyable ! (chronique à venir)

CE QUE J’AI VU


Des séries


The Politician : j’ai bien aimé l’ambiance, l’univers un peu pastel et légèrement absurde qui n’est pas sans rappeler Wes Anderson. Les personnages sont très diversifiés et donnent une bonne visibilité à la communauté LGBTQI+. L’intrigue, par contre, ne m’a pas laissée une grande impression.

Fleabag : j’ai adoré le personnage principal. Trentenaire désabusée à la langue acérée, elle tente de faire face à un perte récente en couchant à gauche à droite et en disant ses quatre vérités à sa soeur. C’est très beau et très fort. (chronique à venir)

The Hockey Girls : une série pour ado qui mêle parfaitement sport d’équipe, sororité et girl power. Cette petite bande d’adolescente m’a vendu du rêve pendant 13 épisodes ! (chronique)

Light as a Feather : regardée à l’occasion de Samhain pour me mettre dans une ambiance un peu angoissante, cette petite série fait son travail. Rien de bien transcendant, mais l’intrigue est efficace. (chronique)

CE QUE J’AI ECOUTE

Pleeeeein d’épisodes de podcasts différents ! J’ai consacré un article au nouveau Conquérantes de Madmoizelle,  qui donne la parole aux sportives.
J’ai découvert Camille, de Binge Audio, qui aborde des thématiques liées à la communauté LGBTQI+ et déconstruit l’hétéronormativité. J’ai particulièrement aimé l’épisode « Pourquoi je peux dire pédé et pas toi » sur l’homophobie intrinsèque des insultes et leur utilisation.

LES ARTICLES BLABLA DU MOIS

Pas beaucoup de blabla ce mois-ci, juste un bilan de mes découvertes de la semaine #12, une sélection de mes lectures d’automne et une sélection spéciale Sorcières !

 

 

Une réflexion sur « Bilan du mois d’Octobre »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s