Archives pour la catégorie Classiques

The House of Mirth, que devient une femme qui refuse de se marier dans les années 1900 ?

J’ai découvert Edith Wharton pendant ma licence d’anglais, en étudiant l’adaptation cinématographique du Temps de l’innocence. J’avais été frappée par les thématiques féministes qui se dégageaient de son oeuvre : l’autrice dénonce une société étroite d’esprit, qui s’évertue à mettre les femmes dans des cases desquelles elles ne peuvent pas sortir. 
The House of Mirth, traduit en français sous le titre Chez les heureux du monde, fait partie des classiques de la littérature américaine et aborde les mêmes thématiques, un peu plus brutalement. Lire la suite The House of Mirth, que devient une femme qui refuse de se marier dans les années 1900 ?

Jamaica Inn : ambiance gothique en Cornouailles

Après avoir eu un coup de coeur pour Rebecca, j’ai eu envie de découvrir d’autres livres de Daphne du Maurier. J’ai passé un bon moment avec Jamaica Inn, mais je m’attendais à une histoire un peu plus prenante. Lire la suite Jamaica Inn : ambiance gothique en Cornouailles

Mrs Dalloway, une journée d’après-guerre à Londres

Mrs Dalloway fait partie des classiques incontournables de la littérature anglaise. Après avoir été scotchée par son essai Un lieu à soi, j’avais très envie de continuer à lire les oeuvres de Virginia Woolf. Encore une fois, elle m’a transportée par la finesse de son analyse de la société. Elle est tout simplement brillante ! Lire la suite Mrs Dalloway, une journée d’après-guerre à Londres

L’amant de Lady Chatterley, quand un classique mêle critique sociale, féminisme et érotisme

Classé comme un roman érotique, L’amant de Lady Chatterley a fait scandale à sa sortie en 1928. Personnellement, je trouve qu’il est bien plus que ça. Il serait dommage de le cantonner seulement à cette étiquette. Je l’ai adoré ! Lire la suite L’amant de Lady Chatterley, quand un classique mêle critique sociale, féminisme et érotisme

Un lieu à soi, où de l’importance d’avoir son propre espace et son indépendance

Un lieu à soi est une transcription écrite d’une série de conférences qu’a donné Virginia Woolf en 1928. Le sujet était « Les femmes et la fiction« . Quelle claque ! Ce livre, en plus d’être un classique de la littérature féministe, est absolument génial ! Lire la suite Un lieu à soi, où de l’importance d’avoir son propre espace et son indépendance